TOURBILLON À PARIS

le prototype

Le premier « Tourbillon à Paris » a été construit suivant des plans manuscrits et usiné entièrement de façon manuelle et traditionnelle. La platine, qui soutient tout le mécanisme, se trouve au centre du mouvement et des ponts viennent soutenir le rouage depuis l’avant et l’arrière de la montre. Cette construction permet de simplifier certains composants et d’alléger l’esthétique du chronomètre tout en laissant le mouvement visible de part et d’autre du garde-temps.

LE MOUVEMENT

remontage manuel
réserve de marche de 50 heures
échappement à ancre latérale
balancier à vis avec réglage fin, spiral sans raquette
18 000 Alternances par heure 2,5Hz
platine et ponts décorés au charbon

LE CADRANS ET LES AIGUILLES

affichage régulateur
cadrans en argent
aiguilles tournées à la main

LE BOITIER

boîtier en argent 950
38,5mm de diamètre sans la couronne
12 mm d’épaisseur
verres minéraux moulés artisanalement

L'ECRIN

écrin gainé de cuir en ébène blanc et poirier noirci, contenant une marmotte de voyage

Play Video

La montre à été conçue comme une vitrine des techniques et des détails qui seront appliqués aux gardes-temps de la série souscription.